Quelle est la différence entre la RFID et la NFC ?

 

RFID ET NFC des points communs et des différences

 

L’industrie des technologies a connu plusieurs évolutions surtout dans le domaine de la communication de donnée sans contact. La RFID et la NFC ne sont plus aujourd’hui des mots abstrait mais familier à beaucoup de personne surtout avec la généralisation des deux technologies sœurs dans des milieux comme le textile,  les Smartphones, tablettes, moyen de paiement etc.

 

Si la RFID et la NFC sont deux technologies reposant sur la même idée –communication sans contact- elles restent cependant différentes à un certain point.

 

 Quelles sont les différences entre la RFID et la NFC

 

La RFID est un processus par lequel des données sont récupérées par le biais d’ondes radio alors que la NFC est un sous-ensemble de la RFID, elle est conçu pour être une forme sécurisée d’échange de données, elle permet aux appareils équipés de lecteurs et puces NFC de communiquer en peer-to-peer.

 

L a RFID est par essence une méthode d’identification univoque de données par la radio fréquence. Un système RFID simple comporte une étiquette RFID appelé parfois Tag, un lecteur RFID et une antenne. Le lecteur interroge l’étiquette RFID en envoyant un signal à l’étiquette via l’antenne et l’étiquette renvoie les informations demandées.

L’étiquette RFID est l’élément clé dans le dispositif, il en existe deux sortes : les étiquettes passives et les étiquettes actives.

Les étiquettes RFID actives disposent de leur  source d’alimentation et peuvent communiquer sur avec le lecteur RFID sur une distance pouvant atteindre les 100 mètres.  C’est étiquettes avec les lecteurs RFID de longue distance sont parfaits pour les industries de divers secteurs surtout dans la  logistique. 

Les étiquettes passives sont exsangue de toute source d’alimentation, elles ne sont pas donc autonome, elle tire leur énergie de l’électromagnétisme émis par le lecteur RFID, ce qui réduis leur rayon de transmission ou de communication à 25 mètres environs. 

 

Les étiquettes RFID passives fonctionnent sous trois fréquences :

 

  • Fréquence basse  125-134 kHz
  • Fréquence haute  13.56 MHz
  • Ultra haute fréquence  856 -960 MHz

 

La NFC fonctionne à une fréquence haute, c'est-à-dire 13.56 MHz comme pour certaines des étiquettes RFID passives et lecteurs RFID.  Le format standard de la NFC est basé sur les normes ISO/IEC 14443, FeliCa, et aussi l’ISO/IEC 18092 qui à la base définissent les normes standard de l’usage de la RFID sur des fréquences courte et donc de courtes distances aussi.

 

C’est face à l’inadéquation de la RFID  communiqué des informations à courte distance, que la NFC a été développée. Pour que le transfert de données puisse s’effectuer, il faut que les dispositifs NFC soient à proximité les uns des autres, pas plus de quelques centimètres pour une communication sécuriser sur des appareils grand public tels que les Smartphones, ou bien lors de paiement avec CB incluant le paiement sans contact.

 

La NFC est un dispositif peer to peer plus malléable que la RFID, un dispositif NFC peut à la fois être un lecteur et une balise, c’est cette particularité qui a rendu la NFC la technologie numéro un pour le paiement sans contact. De plus, certains dispositifs NFC peuvent lire des étiquettes passives RFID qui sont conformes à la norme ISO 15693.  

 

La RFID et la NFC sont des dispositifs qui repose sur la même technologie - la communication sans contact- à une différence : la RFID permet la transmission de donnée sur des distance plus grande que la NFC dont la principale caractéristique repose sur la proximité de la distance - quelques centimèrtres entre le lecteur et la balise NFC. 

Nous contacter
  • 5, chemin du Jubin - 69570 Dardilly
  • Tél : +33(0) 4 72 52 12 20
  • Fax: +33(0) 4 72 52 98 88
Notre actualité RFID