La technologie RFID au service des objets connectés

 

Après la généralisation de l'Internet filaire sur ordinateur puis l'explosition de l'utilisation de l'Internet nomade via la téléphonie mobile, le réseau des réseaux est entré dans l'ère du Web des objets avec des applications sans cesse plus nombreuses qu'elles soient destinées au marché des particuliers ou au marché des entreprises.

 

L'Internet des objets est basé sur la capacité de chaque objet dit « intelligent » :

- à générer et à stocker des données relatives à son utilisation, sa localisation ou son environnement,

- à transmettre ces données sur un réseau informatique via un médiateur (ordinateur , smartphone...) ou par ses propres moyens : qu'ils soient filaires (câbles...) ou sans fil (RFID, Wifi...),

- éventuellement à recevoir et interpréter des données qui déclencheront des actions préprogrammées.

 

Pour faciliter l'usage des objets connectés de nombreux fabricants ont très rapidement priviligié la communication sans fil via les ondes radios en effectuant un arbitrage parmi les principales normes existantes que sont le Bluetooth, le Wi-Fi, le Zigbee, l'ANT+, le Z-Wave ainsi que le RAIN issu de la technologie RFID.

 

Utilisé depuis plus d'un demi-siècle dans les domaines du contrôle d'accès et de l'identification des produits, la RFID est une technologie d'identification automatique par rayonnement à radiofréquence qui connaît un nouvel essor via la RAdio frequency IdentificatioN dans le domaine des objets connectés.

 

1°Les caractéristiques de la technologie RAIN

 

La technologie UHF RFID Passive RAIN est à la base de l'Internet des objets car c'est une méthode économique d'identification des objets à distance ne nécessitant pas que ceux-ci soient eux même connectés au réseau. Pour faciliter l'interopérabilité des équipements cette technologie est définie par les normes ISO/IEC 18000-63 et GS1 EPC UHF Gen 2, elle permet les échanges de données par ondes radio dans la partie de la bande des Ultra Hautes Fréquences comprise entre 860 et 960 MHz.

 

La technologie RAIN est structurée autour du tryptique Tags - Lecteur – Logiciel :

- intégré dans l'objet, le tag RFID stocke des informations qu'il peut envoyer à la demande,

- doté d'une antenne pour établir la communication avec les tags et récupérer les données, le lecteur peut être autonome ou intégré à un autre appareil,

- installé sur un serveur, le logiciel permet de collecter, de stocker et de trier les données, de les partager via Internet ou un réseau privé, mais aussi de déclencher une action sur l'objet connecté.

 

circuit de l'information en RFID

 

2° Les acteurs de la technologie RAIN RFID

 

rain rfid

 

C'est un véritable consortium international (http://rainrfid.org) qui s'est mis en place pour développer l'utilisation de la technologie RAIN sous le nom de la RAIN RFID Alliance et sous l'égide d'acteurs des technologies de la communication aussi prestigieux que Google, Intel, Impinj, Sartrac et AIM.

 

Ces acteurs ont pour objectif de faire de la RAIN RFID la norme en matière de communication sans fil pour les objets connectés, ils mènent pour cela des actions de promotion, de formation et de sensibilisation des entreprises, des universités et des centres de recherche à l'intérêt de cette technologie. Ils ambitionnent de transformer la RAIN en une technologie aussi connue du grand public et aussi utilisée au quotidien que le Bluetooth ou le Wi-Fi

 

Nous contacter
  • 5, chemin du Jubin - 69570 Dardilly
  • Tél : +33(0) 4 72 52 12 20
  • Fax: +33(0) 4 72 52 98 88
Notre actualité RFID