La gestion d’un grand parc de containers peut devenir rapidement un enjeu important sur les plans industriels et financiers, pour les entreprises, les transporteurs et les logisticiens. Aux problèmes liés à la gestion d’un parc de contenants circulant en interne, s’ajoutent les difficultés de suivi et de récupération des containers suite à l’envoi de marchandises dans d’autres pays voire d’autres continents.

La dispersion géographique des conteneurs ainsi que le non retour d’une partie d’entre eux, rendent ainsi la gestion du parc à la fois difficile et dispendieuse. Cela rend donc nécessaire pour nombre d’entreprises, le déploiement d’une solution de traçabilité.

Pourquoi mettre en place le tracking de container ?

Les difficultés de la localisation et de la récupération de conteneurs expédiés chez des destinataires, divers et nombreux, est la principale préoccupation des gestionnaires de parcs logistiques. Cependant il existe d’autres problématiques qui rendent nécessaire d’assurer la traçabilité des containers :

  • Les problèmes d’indisponibilité temporaire pour le transport.
  • De potentiels retards dans les préparations de commandes.
  • La baisse du taux d’erreur dans la gestion des expéditions
  • La réduction du taux de renouvellement des équipements.
  • La facilitation de la maintenance du parc des conteneurs.

Quelles sont les technologies de traçabilité possibles pour un container ?

Le Globlal Positionning System

Pour les transports à grande échelle, notamment dans le secteur maritime, les contenants peuvent être suivis via l’utilisation du GPS. Les satellites permettent ainsi de connaître par triangulation la position exacte du contenant à tout moment. Cette méthode est souvent couplée à l’utilisation d’autres techniques permettant une identification précise de la marchandise présente dans le conteneur.

Le Radio Frequency IDentification

La RFID permet d’assurer la traçabilité des containers sur un site de production ou sur l’ensemble de sites d’une entreprise ,voire d’un groupe industriel. En effet les différentes unités de production peuvent ainsi associer à chaque lot de marchandises des informations relatives à ses caractéristiques, sa destination, sa provenance ou aux acteurs en charge du transport de son container .

Lors de l’expédition de containers à destination d’autres sociétés, le tracking par RFID n’est plus assuré que partiellement. En effet si en sortie du site industriel ou logistique la destination est enregistré via un portique RFID, la traçage ultérieur n’est plus assuré.

Enfin il est possible de croiser les informations dont disposent les différents acteurs de la filière (industrie, transports, logistique…), via ces deux systèmes afin d’assurer la traçabilité complète des contenants.

Quelles sont les étapes du tracking de containers ?

La mise en place d’une solution adaptée dépend du mode de circulation des containers qui doivent être traqués :

  • Pour une circulation en circuit fermé : c’est à dire au sein d’un ou plusieurs sites industriels ou logistiques interconnectés, avec la localisation à tout instant de chaque conteneur, qu’il soit en stock ou en cours de déplacement.
  • Pour une circulation en circuit ouvert : c’est à dire lorsque des containers sont expédiés sur des sites d’autres opérateurs économiques, avec l’impossibilité d’assurer le suivi hors du réseau de l’entreprise ou du groupe.

La traçabilité en circuit fermé

Dans ce cas de figure le déploiement du système sur l’ensemble des containers se déroule en quatre étapes principales pour garantir son efficacité :

  • Attribution d’un numéro d’identification unique afin de permettre d’assurer le suivi du conteneur dans ses déplacements et localisations successifs avec la sauvegarde de ces données sur le logiciel RFID.
  • Installation du numéro d’identification sur le conteneur via une puce dédiée qui peut être collée sur une étiquette spécifique, polymérisée sur un support plastique ou soudée sur un support métallique…
  • Déploiement d’un réseau de stations de lecture par ondes radio aux entrées et sorties des sites industriels (ateliers, entrepôts…) ainsi que des plateformes logistiques du groupe de société ou du réseau d’entreprises.
  • Déploiement et configuration du logiciel de traçabilité pour permettre de collecter et d’historiciser toutes les données relatives aux localisations et déplacements successifs des différents types de containers.

La traçabilité en circuit ouvert par RFID

Dans ce cas de figure le mode de déploiement du système de traçabilité est exactement le même avec toutefois quelques spécificités. Le tracking des containers est alors limité par l’ouverture du circuit de déplacements. La traçabilité permet alors de connaître uniquement le dernier lieu de présence, la destination et la date d’expédition.

La traçabilité en circuit ouvert par GPS

La mise en place d’un système de traçabilité des containers par Global Positionning System se déroule selon les étapes suivantes :

  • Attribution d’un numéro d’identification unique pour chaque conteneur afin de permettre d’assurer son suivi dans ses déplacements et ses localisations successives.
  • Paramétrage et installation du tag GPS sur lequel est enregistré le numéro identifiant qui permettra d’assurer le suivi des déplacements du conteneur.
  • Configuration du logiciel de traçabilité pour permettre de collecter et d’historiciser toutes les données relatives aux localisations et transferts successifs des différents types de containers.

Quelles types de containers peuvent être traqués ?

En fait tous les types de containers peuvent être traqués en utilisant la technologie RFID, étant donné que les tags peuvent être apposés sur un support par collage, soudage ou rivetage…

Les types de contenants pouvant être équipés sont les suivants :

      • Caisses en plastique de stockage
      • Rolls de type conteneur
  • Palettes légères en bois de type consommables;
    • Palettes de manutention en bois massif
    • Palettes en plastique réutilisables
    • Palettes métalliques à réhausses
    • Bacs plastiques de transport.
    • Palox et caisses palettes
    • Conteneurs grillagés pliable
    • Containers maritimes de 20, 30 ou 40 pieds de long.

En plus de la localisation et des déplacements des containers, d’autres données peuvent êtres traquées pour assurer la conservation de leurs contenus. Ainsi d’autres technologies peuvent être utilisés sur le conteneur avec le déploiement de capteurs pour assurer la mesure de la température…